Aller sur lewagon.com

De brasseur à développeur web : L’histoire de Clayton

Brasseur depuis cinq ans, Clayton a décidé d'acquérir seul des compétences en développement web pendant la pandémie. Lorsqu'il s'est rendu compte qu'il aimait vraiment ça et qu'il voulait décrocher un emploi dans ce domaine, il a décidé de rejoindre le bootcamp du Wagon. Aujourd'hui, il est développeur Full-Stack chez Life House.
Sommaire

Parle-nous de ton parcours


Je travaillais comme brasseur artisanal depuis près de cinq ans. Lorsque la pandémie a commencé et que les brasseries ont fermées, j'ai commencé à apprendre le langage Python pour passer le temps et apprendre quelque chose de potentiellement utile, sans attente spécifique en tête.

Lorsque la fermeture de la brasserie est devenue indéfinie, j'ai commencé à prendre le code plus au sérieux. J'ai commencé à postuler à des emplois tout en essayant d’en apprendre plus par moi-même, mais mon apprentissage manquait de structure et de direction. C'est à ce moment que j'ai commencé à m'intéresser aux bootcamps.
 

Pourquoi as-tu décidé d'apprendre le développement web ? 


Le développement Web ouvre de nombreuses portes et j'apprécie la créativité qui peut être mise en œuvre pour résoudre les problèmes.
 
De plus, si je devais changer de carrière, je voulais que ce soit dans une profession où il n'y avait pas qu'un seul segment d'entreprises qui pouvait bénéficier de mes compétences. Je voulais faire quelque chose qui me donne une certaine flexibilité et une variété d'employeurs potentiels. 
 

Pourquoi as-tu choisi Le Wagon ?

 
Ça a été difficile de choisir entre tous les bootcamps, mais j'ai opté pour Le Wagon pour plusieurs raisons. 
 
Le prix était très compétitif par rapport aux autres. 
 
Les horaires étaient intenses mais ne semblaient pas provoquer un épuisement professionnel comme je pensais que cela pouvait arriver ailleurs.
 
Je n'avais lu que des avis positifs. J'ai parlé avec le collègue d'un ami qui l'avait fait un an auparavant et qui avait eu une excellente expérience. En revanche, j'avais lu et entendu des expériences mitigées sur d'autres bootcamps.
 
J'ai également trouvé que le programme était unique avec Ruby et j'ai pensé que cela pouvait être un facteur de différenciation lors d’une recherche d'emploi.
 

Qu'est-ce qui t’as le plus plu dans ton expérience au Wagon ?

 
J'ai apprécié la méthodologie d'apprentissage par la pratique. Vous apprenez une théorie le matin et passez le reste de la journée à résoudre des problèmes qui consolident ce que vous venez d'apprendre.
 
Chaque défi devient de plus en plus complexe, donc même si vous comprenez bien les problèmes et arrivez à les résoudre rapidement, le suivant vous obligera à réfléchir de manière encore plus approfondie. 

Tu travailles maintenant en tant que développeur Full-Stack chez Life House. Comment se déroule ta journée ?


Mes responsabilités consistent à respecter les critères d’acceptation de la fonctionnalité sur laquelle je travaille, à écrire des tests pour le prouver et à réviser le code de mes coéquipiers.
 
On travaille par sprints de deux semaines avec des objectifs définis. On travaille en étroite collaboration avec l'équipe produit pour définir les besoins d'une fonctionnalité ainsi que les comportements attendus. On décompose ces comportements en tickets front-end et back-end. Les membres de l'équipe choisissent ensuite les tickets et se mettent au travail, en collaborant et en se réunissant si nécessaire. 
 

Comment utilises-tu les compétences acquises au Wagon dans ton travail ?


Bien que je n'utilise pas exactement les concepts enseignés au Wagon dans mon emploi actuel, les bases de la programmation, l'éthique du travail, la résolution de problèmes et la collaboration en équipe sont tout autant des compétences que j'ai appliquées chez Life House. 

Les semaines de projet qu’on a réalisée à la fin du bootcamp sont très similaires au cycle de développement qu’on utilise au travail.
 

As-tu des conseils à donner à quelqu'un qui cherche un emploi dans le domaine de la technologie ?


Choisissez un élément largement utilisé et qui n'est pas enseigné en profondeur lors du bootcamp, apprenez-le et construisez quelque chose avec. 
 
Montrez que vous êtes motivé(e) pour apprendre et que vous pouvez le faire par vous-même. 
 
Relancez toutes les relations que vous avez dans un domaine, même vaguement liée à la technologie, et voyez si elles recherchent des personnes à recruter. 
 
Lorsque vous avez un entretien, déterminez les requis que vous ne connaissez pas et que vous n'avez jamais utilisées auparavant (il y en aura beaucoup) et commencez à lire la documentation et à suivre des tutoriels afin que, lorsque l'entretien arrive, vous puissiez au moins en savoir un peu plus et faire preuve d'initiative.
Les internautes ont également consulté :
Pour développe mes compétences
Formation développeur web
Formation data scientist
Formation data analyst
Les internautes ont également consulté :

Suscribe to our newsletter

Receive a monthly newsletter with personalized tech tips.