Aller sur lewagon.com

Comment le bootcamp Le Wagon a aidé Luis à démarrer une carrière passionnante en tant qu’analyste de données en 4 mois

Luis, originaire du Venezuela et ayant une formation en génie chimique, a déménagé à Montréal en 2014. Une fois installé au Canada, il a trouvé un emploi dans le domaine des ventes. Cependant, bien que cela lui permettait de payer les factures, ce n'était pas quelque chose qui l'animait passionnément.
Luis
Sommaire

Luis était prêt à passer de la vente à un nouveau chapitre de sa carrière. Mais dans quel domaine ? Et comment ?

« Quelques années avant de faire Le Wagon, je me demandais déjà où je voulais aller », se souvient Luis. « Je voyais la carrière que je menais et je ne me voyais pas faire la même chose pendant encore 10, 15 ou 20 ans. »

Il avait l’impression d’avoir appris ce qu’il voulait dans son travail en vente et était impatient d’évoluer professionnellement.

Luis a pris une feuille de papier et a dressé la liste de ses compétences et de son expérience, tant dans la vente que dans son ancien travail d’ingénieur. Il souhaitait trouver  une nouvelle carrière qui corresponde à ses capacités et à ses centres d’intérêt. Le domaine de l’analyse de données est alors ressorti, et cette possibilité l’a intrigué.

Mais c’est la pandémie de Covid-19 qui l’a finalement poussé à passer à l’action. 

« Je me souviens que tout était en retard, les clients étaient furieux. Nous recevions sans cesse des appels de clients en colère pour des choses contre lesquelles nous ne pouvions rien. C’est ce qui a été l’élément déclencheur. »

C’est la femme de Luis qui lui a parlé du bootcamp en science des données du Wagon. Il a pesé le pour et le contre et a décidé de s’inscrire.

« J’ai envisagé de faire un master ou quelque chose comme ça », explique Luis. « Mais pour moi, Le Wagon était la meilleure option parce que je savais que j’avais besoin de me lancer en acquérant des compétences de base. Je voulais en apprendre le plus possible, le plus vite possible, et revenir rapidement sur le marché du travail. J’ai donc décidé de me concentrer sur ce point. Et c’est la raison pour laquelle j’ai suivi le bootcamp – parce qu’il était ciblé ».

Il a quitté son emploi et s’est inscrit au bootcamp en science des données à temps plein, dans le but de réintégrer le marché du travail en tant qu’analyste de données.

 

Le Wagon : la formation intensive pour se préparer à une nouvelle carrière dans la technologie

Bien qu’il était enthousiaste à l’idée de se former à une toute nouvelle carrière, Luis ne put s’empêcher de ressentir une certaine appréhension au début du bootcamp.

« Quand on voit tout ce qu’on apprend pendant le bootcamp, je me demandais si je serai capable de le faire après.

Mais il n’a pas eu le temps de douter. Ayant choisi le programme à temps plein, il s’est rapidement plongé dans les 400 heures de formation en 9 semaines.

« On codait tout le temps. Alors oui, cela vous colle à la peau. À la fin, vous saviez comment résoudre les problèmes ».

Cela n’a pas été facile. Mais au fur et à mesure que le temps passait et qu’il voyait ses compétences s’améliorer, il trouvait cela de plus en plus gratifiant.

« Les deux premières semaines, c’était un peu dur », dit-il. « Honnêtement, c’était des maux de tête à la fin de la journée, il y avait beaucoup d’informations. Mais on a fini par s’y habituer et je me suis amélioré. J’ai pu compléter plus d’exercices qu’auparavant. Je pense que le meilleur moment est celui où l’on résout des problèmes et que l’on se dit : « J’ai réussi ». « 

Il se souvient encore de ce moment où tout s’est mis en place.

« La première fois que j’ai pu présenter des informations sur les données. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que je pouvais utiliser mes connaissances et mon expérience pour voir ce que les données essayaient de me dire. Cela a été le tournant, car j’ai compris que c’était la bonne voie et que j’avais quelque chose à offrir. 

On peut entendre le sourire dans sa voix lorsqu’il décrit la phase « Projets » : les deux semaines vers la fin du bootcamp, où les étudiants travaillent en équipe sur un projet qui met en application leurs nouvelles connaissances.

« Vous vous rendez compte des étapes du développement d’une IA ou d’un modèle d’apprentissage automatique. Il ne s’agit donc pas seulement d’entraîner le modèle, mais de tout faire… collecter les données, les nettoyer, de construire les modèles, puis de les déployer… on comprend ainsi tout le processus et on apprend à travailler en collaboration avec d’autres personnes. Vous construisez quelque chose à partir de rien, et ça fait du bien. Comme si on était passé de la feuille blanche à la construction de ce projet. C’est super cool. »

 

Une nouvelle carrière épanouissante

« Mon travail quotidien est totalement différent aujourd’hui. Et j’adore ça. »

L’une des raisons pour lesquelles Luis a choisi Le Wagon était de retrouver rapidement un emploi. Il a été lui-même  surpris de la rapidité avec laquelle il en a trouvé un.

« J’ai terminé Le Wagon en septembre. En novembre, j’étais déjà embauché pour un poste d’analyste de données. C’était assez rapide. Je ne m’attendais pas à cela. »

« Aurais-je pu le faire sans Le Wagon ? Peut-être. Mais c’est sûr que cela aurait pris plus de temps ».

Il estime que sa précédente carrière dans la vente et l’ingénierie lui ont permis d’acquérir un ensemble de compétences précieuses qui lui seront utiles en tant qu’analyste de données. Lorsqu’on lui demande ce qu’il préfère dans son nouveau rôle, Luis répond :

« J’ai toujours aimé améliorer les choses, dans mes carrières précédentes et dans mon travail actuel. Par exemple, pour certains clients, nous travaillons sur les économies d’énergie. C’est une bonne chose de faire des économies d’énergie et d’améliorer leur empreinte carbone. L’analyse des données nous permet de faire beaucoup de choses. C’est ce qui est le plus intéressant. »

En seulement neuf semaines, Luis s’est préparé à une toute nouvelle carrière. Aujourd’hui, près de deux ans après avoir franchi le pas, il se sent satisfait de son travail et est optimiste quant à ce que les années à venir lui réservent :

« Les données vont être omniprésentes », dit-il. « Il y a de plus en plus de données à analyser. L’avenir est donc prometteur.

 

Un grand merci à Gabrielle Mon Desire, ancienne élève du Wagon Montréal, pour la rédaction de cet article ❤️.

 

Pour en savoir plus, téléchargez les programmes détaillés ici. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller pour poser toutes vos questions.

Les internautes ont également consulté :
Discover what the 48 first Alumni in Lausanne became

Voici en toute transparence le parcours des 48 premiers Alumni du Wagon à Lausanne après

Alejandro’s Career Change: From Professional Musician to Web Developer

Alejandro est la preuve que motivation et autodiscipline sont essentielles pour entreprendre un changement de

Pour développe mes compétences
Formation développeur web
Formation data scientist
Formation data analyst
Les internautes ont également consulté :

Suscribe to our newsletter

Receive a monthly newsletter with personalized tech tips.