Aller sur lewagon.com

Comment Le Wagon a aidé des demandeurs d’emploi du Québec à se former aux métiers du web

Le Wagon Canada s’est associé avec le Cégep Édouard-Montpetit pour offrir un programme intensif, en français, spécialisé en développement web. Ce programme reçu le soutien financier du gouvernement du Québec pour permettre aux demandeurs d'emploi de se reconvertir. Voici les points forts du programme, selon le témoignage des étudiants.
Sommaire
Il y a quelques mois, Le Wagon Canada s’est associé avec le Cégep Édouard-Montpetit pour offrir un programme intensif, en français, spécialisé en développement web. Cette formation a été rendue possible avec la participation financière du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) et a permis à 15 demandeur(se)s d’emploi d’apprendre à développer des applications web.

Nous avons demandé à six de ces étudiant(e)s de nous raconter leur expérience. De spécialiste marketing à professionnel de la santé, spécialiste de l’impôt ou ingénieur, tous viennent de milieux professionnels très divers et ont choisi Le Wagon pour les aider dans leur changement de carrière. Voici les points forts du programme, selon leurs témoignages.

Une formation courte axée sur la pratique


Le programme du Wagon est axé sur le produit et met l’accent sur la pratique. En 9 semaines intensives, les étudiant(e)s apprennent à construire des applications web de A à Z - en passant par le back-end, le front-end, et le déploiement d’applications. 

C’est pourquoi des étudiant(e)s comme Estuardo ont préféré s’inscrire au bootcamp plutôt que de retourner à l’université: “Une de mes attentes était d’avoir les outils pour concevoir et déployer un site web. C’est ce que j’ai appris grâce aux projets et aux exercices pratiques, contrairement à l’université qui est plus théorique.”

De son côté, Marjorie a suivi un AEC en programmation pendant 14 mois. À la fin de cette formation, elle a rejoint Le Wagon pour ajouter des compétences plus concrètes à son apprentissage.

Ce qui est bien au Wagon c’est le côté pratique (on code) et la rigueur, et c’est comme ça qu’on devient développeur.”

Une immersion dans le milieu de travail des entreprises technologiques 


Au Wagon, on insiste beaucoup sur les compétences inter-personnelles qui sont indispensables dans le milieu professionnel telles que la collaboration en équipe, la curiosité, l’ouverture d’esprit, et la prise de parole en public. 

Les étudiant(e)s travaillent sur des projets en équipe en utilisant des outils populaires comme la gestion de projet sur Trello, le contrôle de versions sur GitHub et la communication sur Slack. Ils/elles sont également initié(e)s à la méthode agile Scrum. Pendant les semaines projets, chaque équipe se réunit le matin et le soir pour faire le point sur les priorités et se mettre d’accord sur les prochaines étapes à suivre. Enfin, ils/elles apprennent comment pitcher un produit en suivant l’exemple des entreprises technologiques les plus populaires. 

Outre les apprentissages techniques, j’ai appris à collaborer en équipe et à gérer un projet. J’ai aussi appris à faire un pitch pour présenter mon idée de projet. Les présentations orales sont l’un de mes points faibles donc ça a été un challenge pour moi de présenter un produit en racontant une histoire. Ça m'a fait sortir de ma zone de confort.”  - Estuardo 

Les étudiant(e)s évoluent et apprennent ces nouvelles compétences dans un environnement stimulant. Par exemple, Marjorie a apprécié “l'atmosphère startup du Wagon où on se nourrit mutuellement d’une énergie”. Une ambiance qui, selon elle, “génère une vraie émulsion créative, positive avec l’envie de se dépasser.” De son côté, Heidy a trouvé que l'environnement d’équipe permettait à tout le monde de “profiter de cette expérience et apprendre en se soutenant mutuellement”. 

Un accompagnement pédagogique bienveillant 


Avec un ratio d’un professeur(e) pour 7 étudiant(e)s, tous les étudiant(e)s bénéficient d’un encadrement adapté à son niveau et sa façon d’apprendre. Ainsi, les enseignant(e)s prennent à cœur de créer un environnement respectueux et inclusif. 

C’est cette bienveillance qui a permis à des élèves comme Yuhecny de se sentir en confiance alors qu’elle avait peu de connaissances techniques avant de commencer la formation: 

“J'avais peur au début parce que je ne savais pas coder. Mais au fil du bootcamp j’ai réalisé que j’en étais capable. C’est notamment grâce aux professeur(e)s qui étaient très gentil(le)s et bienveillant(e)s dans leur réponse à mes questions. Ils/elles étaient toujours très patient(e)s avec les étudiant(e)s.” 

Cet environnement permet aussi aux étudiants de tenir le rythme soutenu du bootcamp. Selon Lamia, “la belle énergie de l'équipe et les encouragements reçus m'ont beaucoup aidé à garder le cap et à persévérer”. 

Depuis la création du Wagon, les outils pédagogiques n’ont cessé de s’améliorer pour permettre à l’équipe pédagogique de soutenir efficacement les élèves. On utilise notamment un système de tickets qui permet aux étudiants de faire appel aux professeur(e)s lorsqu’ils/elles sont bloqué(e)s sur des exercices. 

À chaque fois que mes camarades et moi étions bloqués sur un problème, nous pouvions faire un ticket et un(e) assistant(e) ou professeur(e) venait nous voir pour nous donner des pistes de réflexion quant à l'approche à adopter ou la compréhension de la matière.” - Karl

Une communauté soudée


Au-delà du programme, Le Wagon est avant tout une communauté de plus de 19,000 gradué(e)s et des centaines de partenaires. 

Pendant la formation, les étudiant(e)s sont invité(e)s à rencontrer les alumni et des professionnels de la tech lors d’événements de réseautage. Cela leur permet d’écouter des conseils pour tirer le meilleur parti du programme et d’en savoir plus sur le quotidien des entrepreneurs, développeurs web et product managers. Pour Yuhecny, ces événements sont une chance “de rencontrer des anciens élèves qui ont vécu la même expérience”. Estuardo souligne que les différentes rencontres avec des experts sont une véritable valeur ajoutée du programme. 

Enfin, tous les vendredi, les étudiant(e)s ont l’opportunité de se distraire après une longue semaine de programmation. Ces 5 à 7 ont eu lieu dans une ambiance décontractée et conviviale, selon Karl, qui a apprécié de prendre un verre avec les étudiants, profs, et alumni le vendredi après une semaine de travail intense. 

Vous souhaitez faire une reorientation de carrière dans le secteur des technologies? Prenez un rendez-vous avec notre conseillère aux admissions
Les internautes ont également consulté :
Pour développe mes compétences
Formation développeur web
Formation data scientist
Formation data analyst
Les internautes ont également consulté :
Getting hired as a junior developer during the COVID-19 pandemic

Pendant le confinement du printemps 2020, Solène et Simon ont participé à notre formation en

Suscribe to our newsletter

Receive a monthly newsletter with personalized tech tips.